Le dernier mois a été particulièrement catastrophique sur le plan sanitaire en Afrique du Sud. Le nombre de personnes contaminées explose, et les autorités du pays se préparent à ce que la situation s’empire dans les semaines à venir.

La république sud-africaine dénombre, rien que sur ces dernières 24 heures, 10 000 nouveaux cas de coronavirus. Un record jamais atteint dans le pays. D’après la carte de la pandémie de l’université Johns Hopkins, ce sont au total 190 759 cas de COVID-19 qui ont été détectés et 3200 personnes mortes depuis mars 2020. 

Ces chiffres inquiètent les autorités sanitaires qui s’attendent déjà au pire. Surtout après le relâchement des mesures de confinement très strictes mises en place le 27 mars.

Sur le plan économique, ses craintes pourraient se traduire par une baisse de plus de 7 % cette année. De quoi fragiliser fortement le pays qui, rappelons-le, est le plus développé du continent économiquement.

Le vendredi dernier, le président sud-africain Cyril Ramaphosa  affirma : « Nous avons essayé de trouver un équilibre (…) entre sauver les vies des nôtres, préserver leurs moyens d’existence et c’est un équilibre délicat. » 
 

À ce jour, L'Afrique du Sud est le pays plus touché par le nouveau corona virus sur le continent africain.

(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) {return;} js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "//connect.facebook.net/fr_FR/all.js#xfbml=1"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, "script", "facebook-jssdk"));